Conditions d’inscriptions au Concours de Moniteur Educateur

Aucun diplôme scolaire ou professionnel n’est exigé pour passer le concours.
Les candidats titulaires du Baccalauréat ou « d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV ou d’un des diplômes mentionnés à l’annexe IV » de l’arrêté du 20/06/2007 (exemples : DETISF, DEAVS, DEAF, DEAMP…) peuvent être dispensés de l’épreuve écrite dans certaines écoles.

Chaque établissement organise son propre concours ; il peut donc varier d’un établissement à l’autre (à vérifier auprès de chacun d’entre eux). Il se décompose de toute manière de la façon suivante :

  1.  une épreuve écrite: d’une durée de 2 à 3h environ qui va servir à mesurer la capacité de réflexion du candidat.
    Il peut s’agir d’un résumé, d’une argumentation (dissertation ou question courte) ou de compréhension de texte (texte argumentatif ou commentaire). Certaines écoles ajoutent une seconde épreuve écrite, prenant souvent la forme d’un QCM de culture générale ou de tests psychotechniques.
  2.  une épreuve orale: destinée à mesurer l’ouverture d’esprit du candidat, sa capacité à travailler en équipe, ses motivations…
    Dans la plupart des écoles, elle est constituée de 2 entretiens. Le premier avec un psychologue, et un autre avec un professionnel (cet entretien pouvant être individuel ou en groupe), avec un possible support écrit, selon des modalités spécifiques à chaque école.

Suite à l’obtention de votre concours de Moniteur Educateur:

Vous suivrez une formation professionnelle sur 2 ans qui sera sanctionnée par le DEME (Diplôme d’État de Moniteur Éducateur) délivré par le ministère de l’Éducation nationale. Grâce à ce diplôme d’État, vous pourrez si vous le souhaitez évoluer vers d’autres métiers du secteur social tels qu’éducateur spécialisé ou de jeunes enfants.

situation travail moniteur educateur

Au sein d’établissements spécialisés, le moniteur-éducateur exerce ses fonctions auprès d’enfants ou d’adultes en difficulté, en situation de dépendance ou de handicap, qu’il aide dans les actes élémentaires de la vie quotidienne.

Vous intégrerez une équipe composée d’éducateurs spécialisés, de psychologues, d’assistants de service social, ou encore d’enseignants et de médecins.
Vous pourrez travailler dans diverses structures : centre de soins, de rééducation, foyers de jeunes, instituts médico-pédagogiques ou encore hôpitaux…